Les Terres saintes - Amanda Sthers

30/08/2017

J'avais déjà lu ce livre il y a quelques années... Et à l'occasion du tournage de "Holy Lands", l'adaptation cinématographie réalisée par l'auteure elle-même cet été, j'ai eu très envie de me replonger dans cet univers qui m'avait plu et ému.

Résumé :

Saviez-vous qu'en Israël on se servait des porcs pour pourchasser les terroristes ? Ainsi Harry Rosenmerck, juif ashkénaze, cardiologue parisien, a tout quitté pour devenir éleveur de cochons en Terre sainte. [...] David, le fils d'Harry, auteur de théâtre à succès, homosexuel, écrit à son père qui ne lui répond jamais. La fille d'Harry, Annabelle, quitte New York pour fuir un chagrin d'amour. Et enfin son ex-femme, qui se découvre un cancer et revisite leur histoire d'amour et ses zones d'ombre. C'est un roman sur les limites de chacun, sur les élans du cœur qui restent coincés dans la gorge, sur les instants qui passent et qu'on n'a pas su saisir. Sur la petite histoire dans la grande.

Mon avis :

Ce roman est construit sous la forme d'un échange de lettres et d'e.mail. Je l'ai donc dévoré en quelques heures, lors d'une nuit de garde au travail!

Les personnages sont tous plus touchants les uns que les autres ;
Entre Harry, le père, juif qui vit en Israël et y élève des cochons (plutôt cocasse!), Monique, son ex-femme qui vit à Paris et que la maladie fait ressasser son histoire d'amour passée, Annabelle, cette charmante demoiselle en mal d'amour qui sort d'une histoire avec un homme marié, David, cet auteur à succès homosexuel qui ne cesse d'écrire à son père espérant une réponse, en vain.
On entre dans l'intimité de cette famille, qui, de façon assez paradoxale a de gros problèmes de communication, mais qui ouvre finalement son coeur, qui se confie et qui livre parfois "les choses qu'on a pas dites"...

Et puis en parallèle, il y a une correspondance touchante, parfois drôle et surtout très intéressante et profonde entre Harry et le Rabbin Mosbe. 

Amanda Sthers a su jouer subtilement avec l'humour, l'émotion, la dérision pour aborder la question israelienne de façon très intelligente. Et c'est avec une certaine légèreté qu'elle nous parle des choses qu'on ne dit pas (ou qu'on a pas su dire), qu'elle nous parle d'amour...

Un joli chassé-croisé de correspondances qui lie humour, bienveillance et humanité!


Hâte de découvrir l'adaptation sur grand écran!

RESTEZ AU COURANT DES NOUVELLES PUBLICATIONS!